Livraison offerte à partir de 120chf

0

Votre panier est vide

juillet 30, 2018

Qui n’a pas constaté, que ces derniers mois voire ces dernières années, le consommateur moyen se dirigeait de plus en plus vers des produits issus de l'artisanat local.

Le retour au fait main est aussi le symbole du retour à certaines valeurs comme la volonté du travail bien fait et le lien direct et authentique qui se créé entre le client et le créateur. Ces valeurs sont en adéquation avec l’évolution de notre manière de consommer où nous cherchons à le faire de façon plus locale et durable et d’acquérir des objets qui ont une histoire. 

Plus qu’une mode, on constate aujourd’hui un retour clair aux sources et un changement des mentalités. 

L’artisanat est désormais une tendance de fond qui exprime clairement l’envie des suisses de consommer différemment. De la cuisine à la mode en passant par les médecines naturelles, les cosmétiques et la déco, il concerne plusieurs secteurs et touche toutes sortes de consommateurs.

Il est de retour sur le devant de la scène grâce notamment à internet qui permet à l’information de circuler plus rapidement. En effet, nous avons tous lu des articles sur la composition douteuse de produits industriels ainsi que sur le code éthique qui n’est pas toujours respecté.  Ce vecteur d’info est aussi bien utile pour faciliter la vente à travers des boutiques e-commerce qui remportent aujourd’hui un vif succès.  Les suisses s’éloignent des villes pour retrouver l’authenticité de la campagne et il s’avère bien utile de pouvoir commander en ligne l’article que l’on a choisi sans devoir faire des kilomètres. Les prix des locaux en quartier citadins ne permettant de toute manière pas aux artisans de s’y installer.

En accord avec sa conscience, le consommateur en 2018 a envie de consommer différemment. La production en masse, l’article qui sera porté par tout le monde et qui sera fabriqué dans des conditions loin de son éthique l’invite à changer petit à petit ses habitudes.

Selon un sondage la majorité des suisses préfèrent les produits dits « Made in Switzerland » aux marchandises industrielles. Un produit fait-main confectionné localement serait perçu avant tout comme :

  • Un moyen de préserver le savoir-faire national et régional (96 %)
  • Une source de création ou maintien d’emplois (94 %)
  • La garantie d’acheter un produit de qualité (83%). Pour 61 % d’entre eux, ces produits sont même assimilés au luxe.
  • Une originalité face à la standardisation des produits vendus sur le marché (79%)
  • Un marché plus convivial et rassurant grâce au rapport (presque) direct avec le producteur (79%)
  • Une garantie de respect de l’environnement (64%)

Cependant, le fait-main n’est pas toujours perçu comme bon marché, et seulement 29 % des interrogés considèrent que c’est la possibilité d’acheter moins cher.

Les sites de créateurs indépendants se sont eux-aussi multipliés à vitesse grand V. Ces passionnés qui, pour la plupart, travaillent parallèlement, essaient de lancer leurs propres e-boutiques de fait-main. Ils y présentent et y vendent leurs créations personnelles dans divers domaines.

Une autre étude publiée cette fois-ci par le site français ALittleMarket montre que 49 % des adeptes du fait-main ont une activité créative depuis plus de 10 ans mais 80% d’entre-deux essayent d’en vivre depuis 3 ans, soit depuis le retour du fait-main sur le devant de la scène.

Le constat est le suivant :  les artisans indépendants aujourd’hui sont souvent d’anciens “cols blancs” mais aussi des passionnés qui ont le désir de garder cette activité comme accessoire à côté d’un autre métier qui comblerait des besoins différents.

Pour ma part, je suis très attachée aux aspect local et authentique, je me sens bien lorsque je peux exprimer ma créativité et la partager avec vous à travers la réalisation de mes bijoux. Les contacts proches avec la clientèle qui sont possibles grâce à cette activité me comblent totalement. Parallèlement, je pratique mon métier de chargée de communication et je trouve ainsi un magnifique équilibre :-)

Bel été à tous 

 

 

 


Newsletter